Le Plaisir ET la Forme

******************************************

22.7.17

6ème Paulée de l'Anjou Noir

A la croisée des chemins du Chenin

A l'ouest immédiat de la capitale angevine, prise en sandwich entre le Massif Armoricain et le Bassin Parisien, se trouve une région géologique vallonnée culminant à 216 m, aux sols peu profonds et contrastés. Ils reposent en grande partie sur un socle dur et feuilleté aux reflets obscurs de la famille des schistes, roches auxquelles l'ardoise est apparentée. Réunis au sein d'une association présidée par Charlotte Carsin (Clos de l'Elu) une trentaine de vigneron(ne)s se relaient pour organiser chaque année sur leur domaine une journée pédagogique et festive. Ils sont soudés par leur engagement sans faille pour une viticulture  plus "naturelle"  (bio/biodynamique) et par leur amour du Chenin (anciennement "plant d'Anjou"), un cépage aux racines encore mystérieuses qui exprime pleinement sa palette aromatique subtile sur les terroirs schisteux. Cette 6ème édition, pour la première fois ouverte aux amateurs éclairés, a accueilli près de 300 participants, pour la plupart professionnels (cavistes, restaurateurs, sommeliers, agents, journalistes...). Les deux invités d'honneur en étaient Michèle Vételé, propriétaire de la maison étoilée Anne de Bretagne (La Plaine Sur Mer - 44) dont la cave est riche de plus de 20000 cols, et David Biraud, Vice-Champion du monde de Sommellerie en 2016 à Mendoza (juste derrière le suédois Jon Arvid Rosengren) et Chef Sommelier du Mandarin oriental (Paris), qui a partagé en toute simplicité son exceptionnelle expérience. Rendez-vous était donné à Thouarcé dès 9 heures devant le restaurant Les Terrasses de Bonnezeaux  pour un circuit-randonnée en quatre étapes. Rencontre 1 avec le géologue Fabrice Redois (université d'Angers) pour un exposé vivant sur la diversité des sols en Anjou et les principaux facteurs influant le terroir viticole - Rencontre 2 avec Marie-Astrid et Arnaud (l'association des Races Mulassières du Poitou) pour une démonstration de labour dans les vignes avec leur cheval "Ursule de Roche" - Rencontre 3 avec Mark Angeli (La Ferme de la Sansonnière) pour un décryptage de l'approche qualitative du vin et un aperçu des méthodes les plus saines et novatrices pour y contribuant (emploi du SO2 homéopathique, remplacement du cuivre par des huiles essentielles...) - Rencontre 4 avec Bruno et sa calèche pour nous ramener au petit trot jusqu'au parking. Une citation de Platon pourrait fort bien résumer ces rencontres passionnantes de la matinée : "Le beau est l'éclat du vrai" ! C'est tractés par des véhicules à "chevaux fiscaux" que nous avons ensuite rejoint le Domaine les Grandes Vignes, remarquablement accueillis par la famille Vaillant, pour une dégustation libre de deux vins de millésimes récents sélectionnés par chacun des vignerons membre de l'association. La plupart des appellations de ce territoire particuliers du vignoble ligérien y étaient représentées, en blanc (pour l'essentiel), rouge et rosé : Anjou, Bonnezeaux, Coteaux de l'Aubance, Coteaux du Layon, Quart de Chaume, Rosé de Loire, Savennières. La soixantaine de séduisantes cuvées goûtées (et à contrecoeur recrachées !), nous sommes descendus dans le chai voûté où étaient dressées trois immenses tables autour desquelles chacun réussit à trouver sa place, dans une joyeuse ambiance conviviale. Le généreux et savoureux buffet préparé par l'équipe du traiteur "bio-local-solidaire" Lisières, créé par le cuisinier-militant Sofiane, fut pleinement apprécié ainsi que les nombreux jolis flacons amenés par tous les convives (une belle tradition des Paulées !). Cette journée intense et enrichissante s'est conclue par une sympathique visite personnelle du Domaine de Closel, un vignoble familial situé au Château des Vaults et géré par Evelyne de Pontbriand, authentique "pasionaria" des nobles terroirs de schistes angevins et de leur fascinant cépage blanc. Ne manquez surtout pas la prochaine édition prévue le premier lundi de juillet 2018, car nul doute que cette attachante Paulée de l'Anjou Noir ne s'arrêtera pas en si bon Chenin...

Archives du blog

visites