Le Plaisir ET la Forme

******************************************

17.12.15

La Péninsule de Crimée,

Empire secret des vins doux...

Crédit : Vera A. Medvedeva
C'est dans sa résidence parisienne, le somptueux "Hôtel d'Estrées", que son Excellence Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France, a chaleureusement accueilli mardi dernier un aréopage de dégustateurs pour une découverte privée de 25 nectars rares commentée par Vincent Dubernet (Château Fontarèche) et Loic Pasquet (domaine Liber Pater). Parmi les invités notoires de la sphère bachique figuraient Olivier Poussier (meilleur sommelier du monde 2000), Ophélie Neiman ("Miss Glouglou" du journal Le Monde) et Michel Juillot (vigneron dans la pure tradition bourguignonne). L'initiative de cet évènement revient au fameux Michel-Jack Chasseuil, propriétaire d'une fabuleuse collection de plus de 40 000 grands crus, non destinés à la boisson mais qu'il rêverait de faire sortir de sa cave pour créer un véritable "Musée Gré-vin" ouvert au public. Le vignoble de Crimée, qui remonte à la Grèce antique, est situé en majeure partie sur la côté sud-est en bordure de la mer Noire et protégé des vents froids du nord par une longue chaîne de montagnes culminant à 1500 mètres. Il a été prodigieusement développé par le Tsar Nicolas II à la fin 19ème siècle qui y a introduit une multitude de cépages étrangers pour recréer le goût des grands vins européens qu'il appréciait. On y produit presque exclusivement une gamme étendue de vins mutés, des liquoreux et quelques effervescents de bonne réputation. La plus grosse partie de la production est réalisé par le Domaine de Massandra dont les caves gigantesques peuvent accueillir plusieurs millions de bouteilles, mais dont nous n'avons goûté que 20 cuvées ! Les plus remarquables étaient à dominante Pinot gris et Muscat, comme la célèbre "Le Septième Ciel du Prince Golitzine", mais également à base de cépage rouge comme le Lacryma Christi, le préféré de l'impératrice Alexandra. De dimension beaucoup plus modeste, la Vallée du Soleil bénéficie d'un micro-climat favorisant la production de vins délicats et subtil dont la particularité est d'être exclusivement élaborée par une équipe de femmes œnologues. Le tendre et généreux "Docteur noir" du Domaine Arkhaderesse, issu de cépages rouges autochtones (Dgevat kara, Ekim kara, Kefesiy ) et à marier audacieusement avec une belle viande rouge grillée sans aucun artifice, reflète également le haut niveau qualitatif des vins de la péninsule de Crimée. Vous trouverez un compte-rendu bien illustré sur le site de l'Ambassade (en russe) http://ambassade-de-russie.fr/index.php/ru/kalendar-sobytij/946-degustatsiya-krymskikh-vin-parizh-15-dekabrya-2015-g  (traduit en français) http://ambassade-de-russie.fr/index.php/fr/agenda/963-la-degustation-professionnelle-de-vins-de-crimee-paris-15-decembre-2015

Archives du blog

visites