Le Plaisir ET la Forme

******************************************

9.10.16

Escapade Surf & Gastronomie 2016 à Lacanau

Un excellent millésime bordelais

Au sud de la Gironde, à quelques encablures des plus prestigieux vignobles médocains (voir chronique "La semaine des Primeurs de Bordeaux" du 12.04.16), se trouve un petit paradis du surf, Lacanau-Océan. Le front de mer de cette station balnéaire réputée, fortement éprouvé comme beaucoup par la succession des violentes tempêtes de l'hivers 2014, a été restauré à grand frais et ses magnifiques plages de sable fin rendues aux habitants et aux nombreux touristes qui y séjournent. En ce début d'automne, les conditions météo sont plus que clémentes, alliant ciel lumineux, chaleur et houle consistante pour le plus grand bonheur des amateurs de glisse. En plus de ses vagues bénies des dieux, la ville recelle bien des atouts pour les visiteurs, comme l'accueillant Hôtel (restaurant) Côte d'Argent à l'architecture un peu biscornue mais disposant d'une trentaine de chambres simples et confortables, dont certaines pourvues d'un balcon ouvert sur les déferlantes océaniques. Plusieurs restaurants canaulais, maintenant référencés dans la rubrique Restaurant A L.A.I.S.E. - département 33, offrent un très bon rapport Qualité/Prix/Plaisir. En front de mer, les 2 établissements "siamois" Café Maritime et Villa Margales, identifiables à leur grande façade en bois, se font remarquer par leur carte appétissante (succulents desserts !), ainsi que le tout petit bistrot convivial L'Assiette par sa cuisine simple et goûteuse (huîtres diploïdes extra-fraîches du Bassin d'Arcachon de la maison Lafon ). Un peu plus à l'intérieur des terres, le Bistrot des Cochons vous accueille sur son agréable terrasse arborée avec une cuisine soignée (plats de terroir revisités), ainsi que La Cabane avec sa cours-jardin tropical et ses plats aux saveurs exotiques (zèbre, crocodile, sauce coco et rhums arrangés). La large rue semi-piétonne reliant la place centrale à la plage est bordée de cafés accueillants (La Braconne et ses 2 facétieuses Vanessa en particulier !) où il fait bon prendre son petit-déjeuner au doux soleil matinal. Non loin de son l'extrémité ouest, la "boutique orange" de Ô Sorbet d'Amour (tenue par la sympathique Fabienne) propose des "glaces gastronomiques" au lait frais, avec un large choix de parfums savoureux et originaux comme "fraise piquillos" ou "Violette", dont les cornets furent fort appréciés par le surfeur sortant de l'eau "au bout du rouleau". A l'autre extrémité de la rue, le "Marché Marian" abrite notamment "La Fiancée du Pirate", une épicerie fine tenue par 2 joyeux compères "lève-tard" (Olivier et Freddy) et regorgeant de trésors gourmets régionaux (vodka sans gluten de la dune du Pyla, caviar d'Aquitaine, canelés de Bordeaux...). Le mercredi matin, ne manquez surtout pas le marché, adossé à l'église en brique rouge Notre Dame des Flots, où le jeune et enthousiaste Nicolas Feytout (le bien nommé !) vous fera découvrir, du haut de sa remorque en forme de chalet alpin, ses délicieuses soupes concoctées à partir des légumes bio de son jardin. Sa gamme, opportunément baptisée "Au bonheur des gourmands", vous régalera de l'entrée au dessert : "Gaspacho betterave", "Courgettes au chèvre", "Carottes-noix de coco"...Finalement, toutes ces rencontres chaleureuses et sensorielles fusionnent en un cocktail  émotionnel aussi intense qu'une bouteille de Grand Cru car, comme aurait pu l'écrire Saint-Exupéry dans une version épicurienne du "Petit Prince", on ne déguste vraiment bien qu'avec le cœur...

Archives du blog

visites