Le Plaisir ET la Forme

******************************************

4.11.16

Salon du Vin Argentin à Paris

Le Tango enivrant du Malbec à la conquête des sommets

L'Ambassade d'Argentine avait convié, comme chaque année au début du mois de novembre, les professionnels et les "grands amateurs" à une manifestation œnologique coordonnée avec dynamisme par Angélica Troya (Chargée de Mission Section de Promotion commerciale). Après le chaleureux mot de bienvenue de  S.E. l'Ambassadeur Jorge Faurie, une masterclass animée par Paz Levinson (4ème du concours de  Meilleur Sommelier du Monde 2016 à Mendoza) et Benjamin Roffet (Meilleur Sommelier de France 2010) nous a fait découvrir "la diversité des terroirs argentins par le filtre du Malbec", à travers la dégustation commentée de 6 vins sur 5 millésimes différents (2010 à 2015). La savoureuse palette aromatique exprimée dans les verres démontre que le descendant du Côt quercynois (Cahors), réputé pour son exceptionnelle richesse tannique, a trouvé en Argentine un vignoble à sa (dé)mesure. Il s'étend sur près de 2000 km le long de la Cordillère des Andes et grimpe jusqu'à plus de 3000 mètres où les températures s'apparentent à celles de nos "crus" champenois. On comprend mieux pourquoi, avec une pluviométrie souvent inférieure à 200 mm par an, l'irrigation est presque partout vitale, qu'elle soit réalisée par le procédé traditionnel d'inondation ou celui plus qualitatif du goutte à goutte. On apprécie aussi, peut-être sous l'influence des nombreux propriétaires et œnologues français (Michel Rolland...) implantés en Argentine, que le respect de l'effet millésime et de l'expression du terroir, sans prétendre  à la complexité des "climats" bourguignons, gagnent du terrain dans chaque grande région maintenant divisée en multiples sous-régions, et même micro-régions. Cela se traduit par une approche viti-vinicole modulant la maturation des raisins et le goût boisé, au bénéfice d'un meilleur équilibre entre puissance, fraîcheur, fruité et minéralité, ainsi que par une valorisation des appellations sur l'étiquetage des bouteilles, notamment de la part des Bodegas exportatrices. A l'issue de cette passionnante présentation était programmée une dégustation offerte par les principaux distributeurs de vins argentins en France. Pour les cépages rouges la suprématie du "roi Malbec", régulièrement contestée ces dernières décennies, s'affiche toujours clairement dans la plupart des cuvées, mais est fréquemment soutenue par plusieurs cépages du vieux continents qui ne se contentent pas toujours du rôle de simple "faire valoir". La preuve en est apportée par la subtile gamme de pinots noirs en biodynamie de la bien-nommée Bodega Chacra - Pentagonie (distribuée par Oenotropie), ou bien par ce gourmand Merlot 2012 de la Bodega Atamisque - Vallée de Uco (distribué par Les Chais Saint Laurent). Une pointe d'émotion ressentie avec le Malbec Natal biodynamique de la Bodega Alpamanta - Mendoza (distribué par Andrej Razumovsky) et une mention spéciale pour le surprenant Laborum Malbec Tardio 2014 de la Bodega El Porvenir - Cafayate (distribué par Ici Argentine) évoquant les VDN Grenat du Roussillon (avec des sucres résiduels plus discrets) et donnant une furieuse envie de chocolat noir. Côté blancs, le cépage Torrontés (lointain cousin du Muscat) ne domine pas aussi outrageusement le marché et se retrouve souvent marié harmonieusement à ses confrères d'outre-Atlantique, mais n'est parfois pas convié à la noce comme pour le Gran Lurton Corte Friulano 2011 de la Bodega Piedra Negra - Haute Vallée de Uco (Domaine François Lurton), séduisant assemblage de Friulano et Pinot gris avec une touche de Chardonnay. Pour conclure ce tour d'horizon, un clin d'œil gourmet à la cuvée New Age 2015 de la Bodegas Bianchi - Mendoza (distribué par Elsoli sas), vin perlant 90% Torrontés / 10% Sauvignon, offrant une agréable réminiscence de Clairette de Die qui aurait égaré ses bulles. Dans un contexte global de concurrence économique effrénée et de bouleversements climatiques annoncés, la viticulture argentine, en misant sur la valorisation de la remarquable diversité de ses terroirs "hors normes",  semble avoir trouvé le juste tempo pour asseoir sa renommée internationale...

Archives du blog

visites